Paysages Imaginaires

"La nostalgie n'est plus ce qu'elle était", c'était le titre d'un livre. À ce moment là de ma vie la question s'était posée. Alors, un recours, essayer encore une fois de s'exprimer par la création pour rechercher l'éternelle réponse en guise de réconfort. Cette fois-ci, les paysages enfouis profondément et inconsciemment dans les sous-sols de la mémoire sont remontés à la surface sous les pinceaux et une explosion de couleurs nostalgiques.


Un certain soulagement.

Ces 25 tableaux ont disparu à l’aéroport de Roissy (Paris CDG).

 

Paysages imaginaires

Paysages imaginaires

 

Paysages imaginaires

© 2018 - Nina Gautadóttir